Histoire des masques de carnaval vénitien

masques vénitiens

Histoire des masques de carnaval vénitien

Chaque année, de février à mars, a lieu le Carnaval de Venise. Il a commencé en 1168 comme une célébration de la victoire de la République de Venise contre Ulrico, Patriarche d’Aquilée, et est devenu un événement annuel jusqu’à ce qu’il soit interdit par le roi d’Autriche en 1797. Il a été rétabli en 1979 et a lieu chaque année. Le Carnaval de Venise est célèbre pour ses masques vénitiens que tout le monde porte et qui sont très distinctifs.

On sait peu de choses sur les raisons du port des masques pendant le carnaval. Ce pourrait être un acte de défi contre l’une des structures hiérarchiques de classe les plus rigides de toute l’histoire de l’Europe. Le premier document qui mentionne l’utilisation de masques à Venise date du 13ème siècle. Il interdit aux hommes masqués de jeter des coquilles d’œufs pleines d’eau de rose des toits aux femmes dans la rue. Le même document interdit aux hommes masqués de parier. Une autre loi interdit également de porter des déguisements vulgaires, de visiter les couvents avec ces masques, de peindre des visages et de porter de fausses barbes. L’idée de porter un masque à Venise n’était pas de cacher l’identité mais de cacher une classe.

Les masques traditionnellement utilisés pendant le carnaval vénitien peuvent être divisés en deux groupes : Masques Commedia dell’Arte et masques de carnaval.

Les masques commedia dell’Arte:

Commedia dell’Arte était un type de théâtre d’improvisation qui a commencé au XVIe siècle et qui a été populaire jusqu’au XVIIIe siècle, et  qui est encore joué aujourd’hui. Les artistes et acteurs itinérants montaient une scène et jouaient des numéros de jonglerie ainsi que de pièces humoristiques basées sur un répertoire de personnages établis avec un scénario brut, appelé Canovaccio, dans les quelles  il était facile d’insérer des thèmes d’actualité, ce qui les rendait très populaires. Certains masques de carnaval vénitien sont tirés de ces pièces de théâtre et portent le nom des personnages qui les portaient.

Arlecchino” est un demi-masque avec un nez court et large, des sourcils arqués et une bosse ou une abcès sur le front.

Degzou Histoire des masques de carnaval vénitien Non classé  venise Pierrot Medico della Peste Masques vénitiens masque Gatto Dama Colombina Capitaine Scaramouche Brighella Bauta Arlecchino

Masque Arlecchino

Brighella” est aussi un demi-masque, souvent peint en vert avec un nez pointu et des yeux sombres.

Capitaine Scaramouche” – également un demi-masque qui ne couvre que les yeux, blanc, avec un nez très long.

Colombina” décoré de plumes, d’argent et d’or. Il couvre les yeux et les joues.

Degzou Histoire des masques de carnaval vénitien Non classé  venise Pierrot Medico della Peste Masques vénitiens masque Gatto Dama Colombina Capitaine Scaramouche Brighella Bauta Arlecchino

Masque Colombina

« Pierrot »est un masque complet, blanc, avec des lignes verticales en dessous et au-dessus des yeux et une larme.

Les masques de carnaval ont aussi leur nom et sont plus populaires.

Bauta” est probablement le plus célèbre des masques. Il couvre tout le visage et n’a pas de bouche, mais il a un menton en forme de bec qui permet de parler, de manger et de boire sans l’enlever. Il s’accompagne d’une cape rouge ou noire et d’un chapeau tricorne.

Degzou Histoire des masques de carnaval vénitien Non classé  venise Pierrot Medico della Peste Masques vénitiens masque Gatto Dama Colombina Capitaine Scaramouche Brighella Bauta Arlecchino

Masque Bauta

Dama” est un masque complet de visage féminin, fortement doré.

Gatto” est un demi-masque en forme de tête de chat. Les chats étaient rares à Venise et c’est probablement l’une des raisons pour lesquelles on a choisi cette forme pour un masque.

Dottore Peste” ou “Medico della Peste” est un masque à l’aspect étrange. Venise a été victime d’un fléau plusieurs fois dans son histoire. Ce masque de carnaval est une copie d’un masque historique que portaient les médecins qui traitaient des patients atteints de la peste. Ils étaient faits de cuir avec un long “bec” dans lequel on plaçait des herbes et avait une ouverture pour voir recouverte de cristaux.

Degzou Histoire des masques de carnaval vénitien Non classé  venise Pierrot Medico della Peste Masques vénitiens masque Gatto Dama Colombina Capitaine Scaramouche Brighella Bauta Arlecchino

Masque Medico della Peste

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *